google-mobile

Attention, votre (vieux) site pourrait disparaître de l’Index Google !

C’était dans les petits papiers de Google depuis 2016 et prévu pour septembre 2020 avant d’être reporté à mars 2021. Google passe en mode “Mobile First“, c’est-à-dire qu’il va dorénavant baser son référencement sur la version mobile de votre site. Un changement qui ne devrait être qu’un détail pour la plupart d’entre vous, mais gare si votre site est vieux ou non responsive et donc illisible sur smartphone : il pourrait simplement disparaître du moteur de recherche !

Vous le savez peut-être déjà mais un site Internet n’a qu’une durée de vie assez courte, surtout en regard de l’investissement qu’il demande. Ou plutôt, un site web a une durée de vie égale aux travaux et mises à jour que vous faites dessus. Si vous n’avez pas touché à votre site depuis sa mise en ligne, vous pouvez être sûr qu’il n’est plus adapté au web moderne, que ce soit par sa mise en page, sa sécurité ou son côté responsive (pour ne citer que ces trois points). Si c’est le cas, votre site pourrait, d’ici quelques semaines, tout simplement disparaître du moteur de recherche le plus utilisé au monde. Alors retroussez vos manches et regardons pourquoi !

Un site Internet apparaît différemment selon que vous utilisiez un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Au-delà des “simples différences” de taille, on parle ici de la conception d’un site qui prend en compte ces 3 appareils (parfois réduits à deux – Ordinateurs et Smartphones). Votre tableau de bord ou éditeur de site web vous permet généralement de passer d’un mode d’affichage à l’autre, pour analyser et comprendre les différences entre ces modes de lecture.

Jusqu’ici, et suivant les habitudes de consommation des internautes, Google favorisait l’affiche “Desktop” (l’affiche sur un écran d’ordinateur), tout en prenant déjà en compte les deux autres et en privilégiant petit à petit les versions mobiles (tout site créé après juillet 2019 est d’ailleurs indexé sous sa forme mobile). D’ici un mois, l’indexation sur le moteur de recherche ne dépendra plus que des recherches “Mobile” puisque la majeure partie du trafic web passe dorénavant par un écran de smartphone.

Notons qu’outre l’affichage, certains sites ou certaines pages ne sont simplement pas faits pour être lus sur smartphone (pour des raisons techniques ou volontairement). Ces sites sont en première ligne face au Google Mobile First. Ils n’existent pas (ou trop mal) sur mobile ? Ils pourraient ne plus exister sur Google.

Pour résumer : si votre site n’est correctement lisible que sur ordinateur, Google va le faire passer à la trappe d’ici un mois. Il existera toujours, évidemment, mais on ne vous trouvera plus via le moteur de recherche.

Testez votre site grâce à Google !

Testez le référencement mobile de votre site grâce à cet outil d’analyse de Google. Si la réponse est “page non adaptée aux mobiles“, vous n’avez plus que quelques semaines pour mettre à jour votre site avant de le voir “disparaître” du moteur de recherche.

3 concepts pour (mieux) comprendre le référencement de Google vis-à-vis de votre site Internet

Sans rentrer dans des détails qui ne sont pas le sujet de cet article, il nous semble important de brièvement revenir sur le fonctionnement actuel du référencement de Google.

Comment fonctionne Google : l’algorithme Panda

Google envoie continuellement des petits robots, les Google Bots, scruter le web et les différents sites Internet pour en découvrir les informations pertinentes. Ces bots recherchent des contenus de qualité et hiérarchisés, avec une bonne utilisation des titres internes ou une bonne structure globale. C’est ce qu’on appelle l’algorithme Panda : le moteur de recherche ne prend plus en compte la quantité (souvenez-vous de ces sites où des pages entières étaient composées de mots-clés “pour le référencement”) mais la qualité de votre site.

Ces robots vont analyser la structure de votre site (et rabaissez les sites mal conçus), la qualité de vos informations (la plus value sur le net, et donc rabaisser les sites “copié-collé”), l’activité de votre site (et donc s’il est entretenu) et son côté mobile, jusqu’ici sans le privilégier par rapport à son contenu “ordi” (mais en pénalisant déjà les sites illisibles sur Smartphone). Un site répondant aux différents critères aura plus de chances d’apparaître en haut du classement qu’un site vieux et désuet.

Pour mieux comprendre le référencement naturel d’un site Internet, reportez-vous à la fiche “Le Référencement Gratuit” de votre Boîte à Outils Communication.

La politique de Google a aussi changé avec le temps suivant les habitudes de consommation des internautes pour favoriser petit à petit les versions Mobile du paysage Internet.

Source : https://www.seobility.net/en/wiki/images/0/02/Googlebot.png

Fonctionnement des Google Bots

Un site web Responsive ?

Quand on parle d’un site “responsive“, on parle d’un site qui s’adapte automatiquement à la taille de l’écran de lecture. Sa mise en page change donc pour plus de lisibilité comme le montre l’image ci-dessous.

Vous le voyez, la structure du site va s’adapter et permettre une meilleure lisibilité de l’ensemble en se basant sur les différentes sections de votre site. L’immense majorité des sites modernes ont été conçus avec ce design mobile en tête, que ce soit volontairement ou parce que le CMS de base (WordPress, Wix, Jimdoo…) adapte lui-même le design. Il n’empêche que le site doit tout de même être le plus souvent corrigé dans sa version mobile pour supprimer les défauts de mise en page. N’hésitez donc pas à aller faire un tour sur votre tableau de bord pour vérifier l’aspect mobile de votre site, vous pourriez être surpris !

A l’inverse, un site non responsive gardera la même mise en page quel que soit le support de lecture. Cela signifie que votre écran va se réduire encore et encore pour tenter de garder la structure originelle, empêchant par là toute lisibilité ou interactivité avec votre site comme le montre l’exemple plus haut.

Ce côté Non Responsive est une des premières cibles du Mobile First de Google.

Un site structuré et ordonné

On l’a dit, Google ne s’attache plus aux mots-clés mais plutôt à leur place dans un texte. Le moteur de recherche va donc apporter une grande attention à la découpe de votre page ou article et à sa lisibilité “pour un robot. C’est-à-dire, et sans rentrer trop dans les détails, que le moteur de recherche veut une page avec un seul “Titre 1”, un ou plusieurs “Titres 2”, des “Titres 3”, du texte classé comme “paragraphe”, des images nommées (car le référencement passe aussi par vos visuels ! Arrêtez d’uploader DSC-5984 ou IMG-174 et nommez vos illustrations “chambre gîte” ou “tomates fraiches“) et le tout en rapport les uns avec les autres.

C’est cette démarche de lisibilité “robot” et de rédaction web qui est demandée par Google et nécessaire au bon référencement de votre site web. C’est aussi cette structuration qui permet le côté “responsive” de votre site web (et donc sa bonne lisibilité sur smartphone), ne passez pas à côté !

On n’utilise pas les différents titres pour leurs tailles ou polices d’écriture mais pour leur importance dans votre texte

Un site web sécurisé

Le précédent chantier de l’indexation Google était la sécurisation du net. Face aux arnaques, aux sites trompeurs et aux faux sites en tous genres, Google a “forcé” le passage du http:// au https://. Cette espèce d’indicatif (de son petit nom “Protocole de Transfère Hypertexte“) est ce qui permet, pour résumer, à un site d’être affiché sur votre écran.

Quelle est la différence entre http et https ?

Un site “https” est un site “http” sur lequel on a ajouté une sécurité, d’où le “S”. Vous pouvez le voir à côté de l’affichage de l’adresse, qui ornée d’un petit cadenas ouvert ou fermé. Lorsque le cadenas est fermé, le site est évidemment sécurisé et donc protégé par un “tiers” situé entre le serveur du site et votre ordinateur.

Vous l’aurez compris, Google a décidé de punir les sites non sécurisés.

Que faire si mon site n’affiche pas de cadenas fermé ?

Il faut soit contacter votre webmaster soit aller sur votre hébergeur pour y installer un protocole de sécurité supplémentaire (généralement un SSL). Vous trouverez toutes les informations nécessaires à ce sujet sur la FAQ de votre hébergeur web.

OVHO2SwitchInfomaniak

Un site non sécurisé est déjà pénalisé par l’indexation Google !

Que faire si mon site ne répond pas (ou plus) à ces critères ?

Pas de stress ! Disparaître de Google quelques jours (semaines ?) ne va pas vous tuer. Vous devez, par contre, considérer ce dossier comme prioritaire.

Prenez ou reprenez contact avec votre webmaster. Il a du pain sur la planche mais saura quoi faire et gérera ça d’une main de maître.

Vous avez fait votre site vous-même ou ne souhaitez plus passer par un webmaster ? Sortez l’huile de coude, il est temps de repenser votre site. En fonction de votre état d’avancement, il est parfois plus facile de repartir d’une feuille vierge. Attention, prenez en compte vos capacités (en termes de technologie ou de temps de travail) avant de vous lancer sur ce chantier prioritaire !

Vérifiez ou retravaillez votre site en pendant “Mobile First”. Pensez hiérarchie et responsivité. Prêtez une grande attention aux côtés smartphones de votre site. Assurez-vous qu’il soit sécurisé. Puis refaites le test “Mobile First” de Google.

Si besoin, faites appel à un professionnel pour vous aider ou à notre expertise pour analyser votre site.